ACTUALITES DU CLUB    

LABEL JEUNES "ESPOIR" FFF : Remise de la dotation


 
Samedi 11 novembre lors de la séance U9, les co-présidents Yannick PHILIPPE et Patrick GOAZIOU étaient heureux de remettre la dotation FFF aux éducateurs.

Après un long travail et des efforts consentis de tous les dirigeants, éducateurs et avec l'aide des parents et des arbitres, le RFC s'est vu recevoir le Label Jeunes Espoirs avec une dotation pour ses éducateurs. Ce Label est une aide précieuse pour les petits clubs, un outil permettant de faire un diagnostic complet sur le projet sportif et éducatif mais également sur le projet associatif. "Aujourd'hui l'école de foot se porte bien (80 licenciés, 4 éducateurs et 5 animateurs), nous proposons également des stages pendant les vacances. Nous devons maintenir nos efforts car l'avenir du RFC est ici ! "
Le Telegramme Rostrenen FC - CS Bégard : 0-1 La logique respectée
 

 

Jimmy Lesniewski n'était pas sans savoir que la tâche du RFC serait difficile au moment d'accueillir Bégard, après un début de saison compliquée.

C'est vrai que les Rostrenois se sont encore inclinés mais sans avoir à rougir. D'ailleurs, l'entraîneur bégarrois Christophe Mondon ne pavoisait pas : « Nous n'avons jamais réussi à obtenir ce but du break qui nous aurait mis à l'abri, disait-il et il nous a fallu être très vigilants pour garder le score en fin de match. »

Mais le succès visiteur est logique et l'entraîneur local le reconnaissait : « Nous avons réalisé un bon match, nous étions bien en place mais l'adversaire était supérieur techniquement et physiquement. »

Thibault Coadic et Jérôme Boucher alertaient Thomas Boété en première mi-temps mais Rostrenen n'était pas en reste, notamment sur un tir tendu de Le Cozler qui obligeait Brigardis à sortir le grand jeu juste avant les vestiaires.

Les Bégarrois mettaient enfin en application les conseils du coach dès la reprise à savoir : « accélérer le rythme ». Leur bonne période était récompensée par un but de Pierre Guillou sur une passe de Maxime Le Guern, qui sera d'ailleurs le seul du match (0-1, 63') même si Brigardis, dans un bon jour, sera encore sollicité à plusieurs reprises. Hélas pour les locaux, leur bonne réaction de fin de partie sera vaine malgré des tentatives intéressantes d'Emeric Cosperec et William Goualou. 




STAGE FOOT VACANCES : Du sport, du partage et de beaux souvenirs

 
Le Rostrenen FC organisait, du lundi 23 au mercredi 25 octobre, un stage de perfectionnement football pour les catégories U11 et U13. Ce sont 21 jeunes joueurs et joueuses qui ont donc chaussé les crampons en ce début de semaine, dans la bonne humeur, pour jouer et partager leur passion sur les terrains de Toulhuit.

Le programme concocté par Jonathan Vitré et Thibault Coadic avait tout pour plaire à nos petits footeux ! Tennis ballon, mini tournoi, parcours de foot golf, spécifiques gardien de but et attaquants et journée guingampaise, certains se sont distingués dans des pratiques innovantes et une approche très ludique du football. 

Un accueil particulièrement attentionné leur a été réservé mercredi à Roudourou par Christophe Gautier, directeur communication EAG et ancien joueur de Rostrenen. Ils ont eu la chance de visiter le stade après avoir assisté à la séance du groupe professionnel et récolté les signatures de leurs idoles. 

Ils poursuivent maintenant leurs vacances et reprendrons les chemains de l'entrainement le mercredi 8 novembre.
 

Le télégramme : L'attaque locale en verve



 
Il y a belle lurette que les Marines ne l'avaient emporté à domicile sur un tel score. C'est un fait tellement rare que l'on ne peut pas ne pas le signaler.

Supérieurs dans tous les compartiments du jeu, les Marines avaient, d'entrée, pris le jeu à leur compte, concrétisant rapidement par Hamon (1-0, 11'), mais la suite de la première période a laissé sur leur faim les nombreux spectateurs, déçus de la domination stérile de leurs protégés.

Au retour des vestiaires, Callac profitait de la maladresse de son vis-à-vis pour frapper dans le petit filet (2-0, 48').
Coup de théâtre un quart d'heure plus tard, sur une des rares contre-attaques visiteuses, Moysan débordait Marzin, trouvait le poteau, puis le cuir rebondit sur Carnec qui trompait son propre gardien (2-1, 63').
La dernière demi-heure était à l'avantage des Marines, Carnec se rachetait de sa bévue (3-1, 65'). Sur un débordement, Guyomard trouvait Le Quéré (4-1, 67') qui concrétisait sa mainmise sur le match. Larbi, auteur d'une bonne rentrée, se faisait encore plaisir (5-1, 70'), puis Hamon, incisif, bénéficiait d'un penalty que transformait Guyomard (6-1, 82').

« On a été sérieux malgré le but concédé sur une de leurs rares contre-attaques. C'est de bon augure pour la suite du championnat », souligne satisfait, Ludovic Le Gall, l'entraîneur, tandis que Lesniewski fait triste mine : « on ne peut rien sur la qualité de l'adversaire, mais à 2-1, on n'a pas le droit de lâcher, sinon on va galérer toute la saison. »

La première période était totalement dominée par les visiteurs qui monopolisaient la balle et se créaient plusieurs occasions franches mais butaient sur un Brigardis des grands jours. Deux belles interventions du gardien local sur deux frappes consécutives à la 14e. Le portier rostrenois ne pouvait rien à la 22e, sur le but de Colliot qui était le plus prompt à catapulter le ballon au fond des filets locaux, suite à un coup franc de Renault. Le Manchec obligeait ensuite Brigardis à une belle envolée, tout comme Renault sur un centre tir. Les Rostrenois, sur leur seule tentative, égalisaient à la 42e sur une rapide contre-attaque par Coadic, centre au cordeau de ce dernier et reprise de Goualou qui trompait Baron. Un score de parité qui ne reflète pas ces 45 minutes tant les banlieusards briochins avaient confisqué le ballon. La seconde période était plus équilibrée avec le même avantage aux gars du Centre Bretagne pour leurs occasions plus nettes. À la 68e, une contre attaque de Boucher pour Moisan qui centrait en retrait, Le Panse fusillait Baron. Les Plédranais continuaient leur domination, moins nette, et se mettaient en danger à chaque remontée locale. Moisan venait buter sur Baron après une remise de son compère Goualou et sur la suivante, Moisan trouvait la transversale à la 85e. Avec cette victoire, Rostrenen se rassure alors que Plédran est stoppé dans son élan.
Le télégramme: Le carton de Plaintel
 

Plaintel s'est baladé , dimanche après midi au Tertre Rohan, face à une équipe rostrenoise menée au score à l'approche de la demi heure de jeu. Une entame de match équilibrée pour les deux formations avant que Urvoy n'enroule cette frappe à ras de terre, qui laisse Brigardis,masqué, sans réaction (1-0,27'). Sorti du banc trois minutes plus tôt, Ory profite d'une mésentente en Vitré et Brigardis pour creuser l'écart (2-0,33'). Les hommes de Franck Loas vont continuer leur démonstration et ajouter deux buts avant la pause, par Basset d'une frappe croisée (3-0,40') et Ory, d'une talonnade sur un centre de Dieulesaint qui surprend Brigardis (4-0,43').
Sans réaction, Rostrenen va finir par s'autodétruire en seconde période. Une seule occasion pour les visiteurs par Coadic, de réduire le score mais il bute sur Le Gac (57'). Plaintel ne donne pas l'impression de forcer et ajoute deux nouveaux buts au tableau d'affichage. Servi par Urvoy, la tête de Loas seul au point de penalty fait mouche (5-0,75') et récidive trois minutes plus tard d'une pure volée pied gauche, sur un centre de Diffalah (6-0,78'). Rostrenen va réduire l'écart à l'ultime minute de jeu par Moysan qui gagne son duel face à Le Gac (6-1,90'). "Mes joueurs ont très vite lâché la partie. On fait 25 bonnes minutes, on est faible mentalement. Ce sera compliqué cette saison en R2", conclu Jimmy Lesniewski.

Franck Loas "Face à une équipe qui a vite démissionnée, il est difficile de tirer des enseignements. On a un début de championnat favorable, on va très vite devant. Mon effectif n'était pas au complet." Avec ce bon début de championnat, Plaintel est leader et bien parti avant de se rendre dans quinze jours à St Martin des Champs.



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement